Equilibre

Publié le

C’est si facile quand t’as dix ans
Tout est noir ou tout est blanc
Y a les bons les méchants
On te prend par la main
Pour te montrer ce qui est bien
T’emmener vers demain
Et tu rêves, tu rêves, toi tu sauras bien ils n’ont pas compris
Et tu rêves, tu rêves, toi tu sauras leur dire, leur dire

C’est dur de vivre en équilibre
Seul sur son fil accroché à de belles idées
D’apprivoiser sa liberté,
D’apprendre à aimer, à choisir,
A rester soi-même,
A rester soi-même


Mais y a plus la main pour te guider
Plus d’oreiller pour te cacher
Tout est plus compliqué
Refaire le monde le cul posé
Ça le f’ra pas beaucoup changer
Parler, trop parler
Et tu rêves, tu rêves, ça paraissait si simple, ils n’ont pas compris
Et tu rêves, tu rêves en regardant demain

C’est dur de vivre en équilibre…

Regard perdu cherche un sourire
Les premiers mots d’une page à écrire
D’une vie à construire
Peur de donner l’image de celui qu’on n’est pas
De courir après des choses qu’on touchera pas
La vie vous glisse entre les doigts
Et tu rêves, tu rêves, ça paraissait si simple, ils n’ont pas compris
Et tu rêves, tu rêves en préparant demain

C’est dur de vivre en équilibre...

Envie qu’au jour de l’arrivée
A l’heure de se retourner, tout essoufflé
Regardant ma vie sans un regret
Je puisse crier :
J’ai donné le meilleur de moi-même
Le meilleur de moi-même



Commenter cet article