Juste à côté

Publié le

Loin de nos métropoles, de nos vies polluées
Loin du bruit de la rue et des foules pressées
Il s’élève des sites aux curieuses alchimies
Des parcelles de rêves, des bouts de Paradis
Chaque année, tu les prends en chasse
Et tu t’installes dans de somptueux palaces
Mais quand vas-tu briser la glace ?

Oh tous ces visages, oh toutes ces couleurs
Toute cette richesse intérieure
Oh tous ces clivages, oh toutes ces douleurs
Tous ces coups qui déchirent le cœur


Tu vogues de la piscine jusqu’au dix-huit trous
Un cocktail à la main, tu t’amuses comme un fou
On n’se refuse rien, ici tout est permis
Juste une seule devise, céder à ses envies
Véritable source de Jouvence
Le club des tropiques ravit tes vacances
Mais quand vas-tu saisir ta chance ?

De retour au pays, tu n’es pas peu fier
D’un somptueux bronzage au milieu de l’hiver
Mais lorsqu’on te demande quelques détails précis
Enfin tu te rends compte que tu n’as rien compris
Le golf, les cocktails, la piscine,
Un autre endroit, une autre routine
Alors des regrets se dessinent

Commenter cet article