L'enfance volée

Publié le

Tu as la peau couleur soleil, mais c’est en France que tu t’éveilles
Tu es privé de tes parents pour enrichir un trafiquant

Il enchaînait les noirs et les forçait au désespoir
Aujourd’hui il a changé de visage mais il est toujours là
L’esclavage


T’es pickpocket en Italie, c’est comme ça que tu gagnes ta vie
Le juge sera plus clément puisque tu es un enfant

Treize ans et déjà le trottoir, ton univers est tout en noir
Mais tu rapportes de l’argent pour ton mac c’est ça l’important

T’as à peine l’âge de l’école mais tu travailles en sous-sol
Dans un atelier clandestin au fond d’un quartier londonien



Commenter cet article